EN REM ONTANT LE MEKONG

239 Views  |  PRESS

EN REM ONTANT LE MEKONG

Remonter le Mekong sur 3000 km depuis son delta au Vietnam jusqu´en Chine, c´est la for midable aventure vécue par une équipe allemande à bord de deux semi-rigides. Une expédition d´un mois, palpitante et haute en couleur.

La remontée du Mekong
Une main invisible vient-elle de changer le décor ? En quelques minutes, effacées les rues trop étroites, dis-parus les millions de deux-roues klaxon-nant à qui mieux- mieux, évanouis les cargos lourdement chargés qui creusent leur sillon dans les eaux brunes du port, dissipée soudain l'activité survoltée d’Hô Chi Minh-Ville. Nous sommes en route depuis quelques minutes seulement, à bord de nos canots pneumatiques, et déjà nous voici dans un paysage que l'on croirait dû au trompe-l'œil d'un peintre kitsch : des pêcheurs qui balancent sur leur pirogue tout en lançant leurs filets d'un geste sûr, des cabanes recouvertes de feuilles de palme, entourées de bananiers, et des rizières d'un vert si éclatant, si saturé que l'on se demande si quelque graphiste travaillant sur le grand ordinateur du monde n'aurait pas un peu forcé sur les couleurs. Mais non. Ni trompel'œil, ni décor. Ce sont les images d'ouverture bien réelles d'un film
panoramique à grand spectacle, unique et d'une longueur inédite.

Un delta en pleine effervescence
Quatre semaines durant, nous allons parcourir le Mekong, l'un des dix plus grands cours d'eau du monde, le plus impétueux aussi. Nous allons traverser le Vietnam, le Cambodge, le Laos et la Thaïlande, longer la Birmanie et arriver jusqu'en Chine. C’est une véritable expédition à bord de deux canots pneumatiques blancs : 3150 kilomètres sur le Mae Nam Khong, la «Mère de toutes les eaux», comme l'appellent les  


Download App:
  

Related content

Powered by MakeWebEasy.com